Lien de la coupure de presse originale : sur Ziknet.com

DEBOUT SUR LE ZINC

Par Alexandre Dallant

"debout sur le zinc" a ete retenu parmi 650 groupes des yvelines pour la compilation "yvelines 97", instauree au travers du cry par les salles du 78.

au debut ils s'appelaient "spiritless power". "c'etait en 92, nous etions quatre et l'on a pas mal tourne sur les scenes departementales. on jouait dans un registre rock anglais. et puis on a evolue musicalement vers la chanson française teintee de musiques traditionnelles tziganes ou irlandaises tout en gardant le concept electrique rock". cette evolution ne s'est pas faite sans douleur...

c'est a cette periode, en 94, que le groupe se reforme autour de christophe (guitare, chant) et de momo (batterie). ils rencontrent olivier (banjo) et simon (violon, chant) membres d'un groupe de musique traditionnelle. cette fusion campe definitivement l'aspect melodique du groupe. enfin, c'est a l'occasion de la premiere partie de la tordue que fred, l'accordeoniste, selle la "formule", le "line up" du groupe actuel.

restait a changer de nom... et c'est "debout sur le zinc" qui s'est impose en 96. "c'est une reference a la fite et a la poesie vivante des premiers lieux où nous avons joue, explique olivier, le banjo du groupe. quelque temps apres, on a appris que reggiani chantait un titre "debout sur le zinc", texte de prevert. ça a fait tilt ! et le public suivit..."

ces rambolitains ont le culte des anciens sans s'adonner a la pale copie ou au mimetisme. ils sont bien dans leur temps avec de vraies chansons identifiables qui font chaud au coeur et qui explosent sur scene.

depuis ce temps, le groupe multiplie les experiences notamment au theatre où ils composent l'univers musical de "l'eveil du printemps", une piece de franck de wedekind jouee au festival d'avignon 97. et c'est en jouant dans la rue un soir qu'ils decrochent une premiere partie avec louise attaque ! une premiere partie prestigieuse parmi d'autres : tites raides, garçons bouchers, la tordue, rachid taha, alain leprest, dolly, etc...

apres une premiere cassette 15 titres, un cd demo 5 titres et plus de 200 concerts dont une dizaine a l'etranger, le groupe tient sa promesse et nous livre le premier album debout sur le zinc. comme on s'y attendait, il s'ecoute tout seul. 12 morceaux a tendance nostalgique, des paroles poetiques, des arrangements tres inventifs, bref, c'est beau. enregistre au studio acousti, il nous fait redecouvrir le son chaud des instruments acoustiques..., des voix...
maintenant, ils sont sept : "on a trouve la bonne formule humaine et l'on a toujours autant envie de jouer".

le groupe rambolitain ne manque pas de projets, et vu la qualite de ses prestations sceniques et l'engouement croissant qu'il suscite, il ne manque pas d'avenir.